Débats et sentiers débattus

(Modérateur)
9079
Le gluant de métal
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Jeudi 10 Mars 2016 à 21:47
J'ouvre donc, sans introduction préalable, ce sujet qui sera destiné aux débats en tous genres (mais un peu plus poussés et profonds que ce dont on parle dans le sujet discussions diverses et variées).
Je pose toutefois quelques conditions :

1) Vous êtes grands pour la plupart. Il y a des sujets qui ne doivent pas être traités dans un forum ayant une communauté relativement jeune. Donc pas de débats sur des sujets choquants, tels que le viol, par exemple. A vous de faire marcher de votre jugeote pour jauger à quel point le débat en question est adapté.

2) Pour les sujets sensibles (tels la politique, la situation sociale, ce genre de trucs) je suis pas particulièrement contre, mais maitrisez-vous. Il est évident que n'importe quel modo pourra, à n'importe quel moment, interrompre un débat s'il juge celui-ci inapproprié ou bien qu'il est entrain de dégénéré et qu'il court sur une pente glissante. Il va aussi de soi qu'aucune réclamation ne sera tolérée, on est assez grands pour assumer des choix et (très) généralement c'est pas 2-3 gueulantes qui vont nous faire changer d'avis :3

Voilà, si quelque chose me revient en tête je le rajouterai en bis.
Bisous bisous et refaites le monde en couleur
Ouvrez une école, fermez une prison.
26015
Membre
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Jeudi 10 Mars 2016 à 22:15
Et bien je vous souhaites bon courage les modos pour contrôlé tous ça :D

Commençons par le commencement

Premier débat. Que pensais vous du harcèlement au travail? (Oui car il n'y a pas que les enfants qui harcèlent ;) )

A vous de faire des débats, se topic est fais pour ça ;) .
Pourquoi ne pas prendre le temps de vivre, le temps d’écouter le monde et nous même.
14836
Miss DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Jeudi 10 Mars 2016 à 22:23
Je travaille pas encore, donc j'en sais rien.
Par contre j'ai vécu une sorte de harcèlement paternaliste de la part des autres choristes de mon choeur.
Oui, j'ai une vie de merde :D!
Scrogneugneu.
3650
Mister DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Jeudi 10 Mars 2016 à 22:43
Excellente mise en oeuvre que ce topic !
Bien que j'aurais accepté tous sujets (mais avec réserve) !

Red fiid, ce qui serait plus intéressant est que tu précises de quel forme de harcèlement tu souhaites débattre.
Sexuel ? Autoritaire ? Psychologique ? Profit ? etc.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problèmes!
(Modérateur)
27959
Modérateur
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Jeudi 10 Mars 2016 à 22:44
Le harcèlement est un problème réel quasiment impossible à résoudre. Car il s'agit bien souvent de cas particuliers sur des personnes naturellement plus faible, ou hiérarchiquement moins puissantes. Or, c'est là le point complexe ; les lois ne sont pas faîtes pour du cas par cas. De plus, vue que les victimes ont moins de pouvoir, elles ne peuvent toujours agir.

Bien souvent, la seule façon de faire bouger les choses est de tout balancer à l'opinion publique, mais c'est très difficile pour quelqu'un car c'est comme s'avouer vaincu, et cela peut détruire le peu de fierté qu'on peut avoir dans ces cas-là.

Tant qu'il y aura des gens plus puissants, et que la justice et la loi ne seront pas aptes à juger au cas par cas, il y aura des drames. Ce problème se retrouve partout : dans la crise migratoire, dans des faits divers sur la libération d'un assassin parce qu'un mail n'a pas été énvoyé, etc etc ...

Malheureusement.
Je suis là pour vous aider, n'hésitez pas à me poser des questions !!
26015
Membre
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Vendredi 11 Mars 2016 à 08:42
Citation ( Soho le Jeudi 10 Mars 2016 à 22:43 )

Excellente mise en oeuvre que ce topic !
Bien que j'aurais accepté tous sujets (mais avec réserve) !

Red fiid, ce qui serait plus intéressant est que tu précises de quel forme de harcèlement tu souhaites débattre.
Sexuel ? Autoritaire ? Psychologique ? Profit ? etc.



On va évité le harcèlement sexuel Soho. Il y a encore des jeunes de 13 ans qui se connectent. Et même si ils connaissent on va faire comme si que non.

Oui c'est difficile de faire face au harcèlement qui se trouve un peu partout, Negi.
Je pense franchement que les harceleurs sont généralement plus faible que les harcelés. Simplement car c'est leur souffre douleur. Ils passent leur nerf sur ceux qui sont meilleurs qu'eux. Si on exprime cette vérité en face des harcelés ça peux faire tourner la roue.
Pourquoi ne pas prendre le temps de vivre, le temps d’écouter le monde et nous même.
3650
Mister DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Vendredi 11 Mars 2016 à 10:25
Non mais je sais bien...
C'était pour te demander de cibler un peu car c'est hyper large !

Si on part du principe que le ''harcèlement'' est une chose forte alors on supprime tous les petits déboires du style ''stagiaire, vous nous ferez bien un café s'il vous plait'' ? ou encore ''vous pouvez refaire des photocopies sur ça svp'' !
Qui sont surtout des petits abus d'autorité et si même sont répétitifs ne sont pas considérés comme du harcèlement.

Ce dernier relève de quelque chose de plus vicieux,mauvais et dans un but de vous faire craquer (entrainer une démission plutôt qu'un renvoi par exemple, ou pousser à la faute professionnelle).

Comme le dit Négi, le harcèlement est souvent présent en cas particulier.
Une entreprise irréprochable peut soudain faire preuve de harcèlement envers un des ses salariés car une personne sera plus faible psychologiquement ou se laissera toujours faire sans se rebeller par exemple. Ca peut partir d'un petit jeu, et finir en harcèlement car on teste toujours plus ses limites.

Autre exemple, une femme avec beaucoup d'humour va souvent plaisanter sur des sujets affriolants mais un jour souhaitera arrêter de parler de ça (suite à une raison personnelle ou sans raison), mais elle aura toujours été la luronne avec un esprit ouvert et décontracté, les autres employés ont pour habitudes de délirer là dessus avec elle et ne saurons peut être pas arrêter ou ne comprendront pas ce changement de façon d'être. Et ils continueront à déconner sur le sujet ce qui peut devenir un harcèlement envers cette femme. Bien qu'elle ne le relèvera pas comme tel, dans son ressenti elle en sera, peut être, oppressée !

Enfin voilà, quelques exemples typiques, que l'on pourrait approfondir mais il existerait autant de sujet de harcèlement que d'exemples !
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problèmes!
44860
Membre
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Vendredi 11 Mars 2016 à 19:33
Pour en revenir à ce fameux texte, je suis de l'avis de Soho, comme assez souvent d'ailleurs.

Ce genre de textes traitant du harcèlement, du suicide etc... Il y en a des dizaines supplémentaires chaque jours sur le net (ne revenez pas sur ce chiffre, j'en ai pas la moindre idée mais y'en a pas mal, dont certains de belles inventions d'ailleurs, enfin je pense que celui de sayo est vrai.) Le but premier de ces textes est de faire ressentir quelque chose au lecteur, la pitié, la peur, cela dépend de chacun. Mais ces textes cachent souvent de multiples faces cachées (j'ai dis souvent pas tout le temps.) tel que des dons d'argent notament. Cet autre but est celui qui faut que je n'aime pas ces campagnes contre tout et n'importe quoi, on va dire que les thématiques recurantes sont le harcèlement et le handicap, enfin pour le handicap c'est different c'est souvent au profit d'associations qui AGISSENT. Et je le met en gras ce mot-ci! AGISSENT. C'est bien beau d'être touchés, désolés, de donner de l'argent, Ca ne rachète pas les vies sacrifiées. En bref, le réflexe d'aller voir quelqu'un qui semble mal est bien la première chose à faire.
J'ai écrit ça d'un premier jet et ça me parait bien brouillon mais qu'importe.

Je vais poursuivre sur le fait que derrière tous ces problèmes ce cache notre ennemi juré à tous, la société de consommation, c'est d'ailleurs la cause primaire de tous les soucis du monde entier actuel. On ne harcèle pas pour le plaisir de faire du mal, du moins pas premièrement. On harcèle car la personne est exclue à cause d'une de ses passions, de son physique ou d'une caractéristique morale. Après, une fois le procéssus lancé, les premiers piques envoyés, le harcèlement commence. Mais retenez bien que non, une personne qui se dit un beau jour "j'irai bien frapper ou dire du mal continuellement de ce gars random" ça n'existe pas, on peut être taré, il y a toujours une raison piur laquelle on va choisir Jean.A et pas Jean.B situé à 10 mètres de lui.
Alors, je l'égard peut-être un peu mais comprenez bien que si le harcèlement débute, c'est car on a une mauvaise image de quelqu'un et cela nous amuse de lui faire du mal pour rien, allez lire "Le Crapaud" de Victor Hugo, j'ai lu ce poème dans le dernier recueil que j'ai lu et il image parfaitement ce que je suis en train d'avancer.
Allez, Trèves de bavardages j'en reviens à la société de consommation. Certes, au moyen âge et même bien avant, on avait une vision du beau, on préférait quelque chose à une autre, mais les goûts etaient propres à chacun et la mode, cette folle envie de passer inaperçu peu présente. Aujourd'hui, notre société nous a imposé ce qui est bien, ce qui est mal, et surtout elle a mis en place une notion de normalité d'une idiotie rare. C'est car quelqu'un sort de cette normalité qu'on nous inflige pour mieux nous pièger qu'il est parfois harcelé. Comprenez bien qu'une jeune fille d'1m70, d'une épaisseur moyenne, d'un visage sans difformités et de passions classiques ne va pas être harcelée. En revanche, une jeune fille grosse, ou bien "laide" (notion abstraite, à prendre avec des pincettes!) ou même avec des passions peu basiques, va être potentiellement harcelée.
On nous a imposé une vision du monde, on a volontairement bloqué notre esprit sur des idées pré-conçues, et c'est cela qui insite à la discrimination (mais cela remonte à avant la société de consommation) au harcèlement, à la violence gratuite dans les écoles, etc...

Je pourrai développer cela pendant des heures mais je n'en ai ni le temps ni l'envie. Vous avez compris l'idée générale. C'est les gens en général qu'il faut changer, et pour les faure changer il faut les cultiver, mais ça, c'est une autre histoire xD Commençons déjà par limiter les conneries des médias, des publicités et des films, on aura fait un grand pas!
La sobriété n'est qu'une hallucination due au manque d'alcool
14836
Miss DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Vendredi 11 Mars 2016 à 20:38
Y'a pas de demande de dons de la part de l'auteur. Tu peux aller sur sa page Facebook, il demande pas qu'on donne de l'argent ._. . C'est un écrivain, pas une agence. Je vois pas où tu vois la moindre demande de dons ._.
Je vois pas en quoi donner de l'argent pourrait aider contre le harcèlement en fait x).
Après, totalement d'accord avec toi en ce qui concerne la beauté! J'ajouterai en disant que le harcèlement existe à cause de la peur de la différence qui est dans chacun de nous (encore plus chez les ados où la différence n'est absolument pas tolérée).
Et puis, les filles jugées "trop belles" sont aussi brimées.
En fait, c'est juste la vision de la différence jugée comme "mauvaise" qui est le principal facteur, je dirais. Après, il y a aussi les petits sadiques qui aiment torturer, mais c'est pas les plus communs.
Scrogneugneu.
(Modérateur)
9079
Le gluant de métal
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Vendredi 11 Mars 2016 à 21:23
" Comprenez bien qu'une jeune fille d'1m70, d'une épaisseur moyenne, d'un visage sans difformités et de passions classiques ne va pas être harcelée."
Bien au contraire, la fille que tu décris est devenue anormale.
Il est pas question de lavage de cerveau ou de société de consommation, ça c'est l'excuse des anars. Il est question de stupidité générale et d'une absence totale d'esprit critique, et ce dès l'éducation.
Actuellement la fille moyenne c'est une fille portant des leggins hors de son but premier, c'est à dire comme un pantalon en moulant son derrière bien comme il faut (et le devant aussi au passage). Elle va ensuite si possible mettre assez de fond de teint pour couvrir tous les pores de sa peau (et d'une couleur totalement inadéquate virant à la mandarine). Le décolleté sera de la partie, dévoilant 60% d'une poitrine plus ou moins imposante. Ensuite elle ne fera rien d'autre de ses journées que de trainer dans des boites pour essayer de "pécho un max" sous couvert de liberté de la femme (mais ça c'est un corollaire, en réalité elle n'a même pas conscience de ça).
Pour terminer tout sera faux, de son propos, son attitude, jusqu'à ses sourcils qui, comme les 80% de ses congénères à vagin, seront dessinés au bic.
Et j'exagère qu'à peine. Je vous jure que ça, c'est devenu la majorité dominante, ça c'est devenu le standard de beauté. Une femme esclave de sa liberté. Une "femme" qui, inconsciemment, jouit de sa liberté gagnée en 68 pour se foutre en l'air "comme les keums". Celles-ci ne se font pas agresser. Elles se font caresser, insulter, aborder en public, et ne réagissent jamais, voire vont dans le sens de ce qu'on leur dit. C'est le modèle en lequel elles croient, et je vois de plus en plus de connaissances filles rebasculer dans un modèle paternaliste et surtout viser à devenir femme au foyer soumise, et de nouveau c'est pas une blague.
Et j'ai employé le terme de filles normales tout à l'heure parce que pour moi elles sont complètement anormales. On dira par solution de facilité que tout ça c'est à cause de D8 et NRJ12 avec Nabilla & co(n). Honnêtement, je ne sais pas. Mais si effectivement cet élan de jupes ralatouf et autres collants moulants, maquillages démesurés, attitudes provocantes et aguicheuses, sont dues à ces modèles prédéfinis qu'on nous balance à la télé, alors il se pose deux problèmes :
1) Le plus important. Si la cause sus-citée est la bonne, alors ça signifie que (au bas mot) 50% de la population est idiote. (Je parle ici du modèle féminin mais le penchant masculin avec la même coupe rasée sur les côtés / long en haut et coiffé en arrière s'applique aussi, je pourrais faire le même pavé mais le sujet n'est pas là). Et si effectivement les gens peuvent être autant influençables par un simple mannequin ou deux, alors c'est très grave.
2) Il reste une question en suspend : si les gens sont influencés par ces modèles, c'est qu'ils ont eu un succès. S'ils ont un succès, c'est que des gens les regardaient (donc avant d'en être influencés). Et donc ce sont des phénomènes qui passionnent la foule majoritaire. Et là une vraie question de sociologie se pose (tout comme toutes ces séries ultra-violentes à succès : GoT, TWD, ...). C'est pas un hasard si la jeunesse cherche un modèle extrême. C'est pas, selon moi encore, une simple question de société de consommation. Le sujet est plus profond que ça : on est dans un monde pourri de l'intérieur avec tellement d'aspects que je ne pourrais les lister en une vie. Et les gens cherchent à se foutre en l'air de toutes les manières possibles pour rejoindre ce monde. Ecoutez juste les atrocités que vous voyez dans la rue, dans le métro, auprès de vos proches, de ceux des autres. Toutes les valeurs que la société occidentale a posé sont entrain de se briser. Je suis de nature optimiste, et très anti-conservateur, mais nous verrons encore de notre vie le monde courir à sa perte. Mondialisation signifie expansion des conflits. Notre vie est polluée d'éléments négatifs non pas car il y en a plus qu'avant, mais parce que nous sommes constamment informés, au courant. Et c'est précisément ça qui ruine tout espoir d'aller mieux ici.
Ce coup de gueule était long, je m'en excuse, mais certaines choses me font carrément chier. Ma copine, qui se classe largement dans la liste des filles normales (sans les guillemets j'ai pas peur de l'écrire), qui ne peut pas sortir en centre ville un simple soir sans se faire siffler, aborder ou insulter au moins une demi-douzaine de fois (y compris en ma présence des fois) c'est tout bonnement écœurant. J'achèverai juste que quoi qu'il advienne, les choses ne pourront plus aller en s'améliorant. Nos relations, notre monde s'artificialise de plus en plus. C'est arrivé jusqu'à nos relations. Les gens sont pris au piège d'un changement brutal et profond dans leur façon de communiquer. Snaps et Instas ont largement pénétré nos vies, et toute notre façon de penser en est fondamentalement altérée.

Wait & See comme disait l'autre.
Ouvrez une école, fermez une prison.
44860
Membre
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Vendredi 11 Mars 2016 à 23:39
Sans le vouloir tu approuves ce que j'ai dis :p La société de consommation t'impose ce que tu dois être.

Pour toi la normalité doit être ressemblente à la mienne, et ton portrait de la jeune fille actuelle n'est que très peu exagérée en effet. D'ailleurs ton discours me rappelle l'excellente chanson de stupeflip "Gem lé moch" ^^ Je suis d'accord avec toi, la mode est beaucoup trop présente, et une nouvelle fois tout est lié à la catastrophe de l'après seconde guerre mondiale. On a pas su instaurer la technologie sans ajouter une société de consommation destructrice de toute personnalité. La télé réalité est un exemple récent mais il est très bon, je ne suis pas trop informé de ces trucs là, vous m'en excuserez, mais j'ai entendu parlé des Nabilla et autres Kim Kardashian mi femme mi plastique.
Beaucoup de gens ne sont plus eux-mêmes, surtout les filles et les femmes d'ailleurs. C'est beaucoup moins marqué chez les hommes. On peut dire que 7/10 gamins jouent au foot avant 12 ans, que cette coupe court sur les côtés long sur le dessus est généralisée etc... Ca reste moins affligeant.
Apres vous pourriez penser que je suis communiste anarchiste ou tout ce que vous voudrez, je ne dis pas qu'il n'y a que des mauvais côtés à la société de consommation, mais elle ronge nos personnalités et impose un modèle de beauté et de perfection.

Mot de la fin : Les actrices pornographiques sont moches. C'est pas leur but initial pourtant.
La sobriété n'est qu'une hallucination due au manque d'alcool
3650
Mister DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Samedi 12 Mars 2016 à 13:34
Au final Arkane et Angélo vos dires (enfin la finalité plutôt) sont très similaires.

Je suis d'accord avec le fait que la société de consommation (en englobant tout) régisse beaucoup de chose mais au dessus de ça, il ne faut pas oublier ''celle qui régit'' la société de consommation, celle qui dit justement ce qui est ''beau'' ou ''laid'', ce qui est ''juste'' ou mauvais'' etc. ce sont les MEDIAS !!!

Ils ont le monopole de la communication, de la censure, de la façon de penser d'autrui (comme tu le dis si bien Angélo ''stupidité générale et d'une absence totale d'esprit critique..'') et tant d'autres choses.

Une fois que nous sommes ''convaincus'' d'une chose (par exemple, on lit un article comme quoi un gréviste est mort à cause d'un crs) on est prêt à tout pour défendre cette ''opinion que nous avons choisi'' (alors que ce sont juste les médias qui ont formulé ça d'une certaine manière pour nous faire arriver à penser ça à la fin, tout comme le genre de texte de Sayo par exemple).

Puis une semaine après on va apprendre que ce gréviste avait cherché la merde, possédait une arme et était connu des services de police. Là du coup on commence à se poser des questions. On ne sait plus quoi penser MAIS avec cette nouvelle manière de dire, ça ne change que l'opinion et non la finalité, l'article va être tourné pour que le public change d'opinion.

Puis on va apprendre encore autre chose et c'est une boucle sans fin.

Et le meilleur pour la fin, une fois qu'on est perdu dans la masse, que le ''peuple'' est à 2 doigts de réfléchir, de sortir de cette spirale, à cause du problème suscité dans les articles, à cause du buzz du moment... HOP on va sortir un nouveau sujet qui va faire ''oublier'' tout le reste.
(là vous pouvez prendre n'importe quel sujet, quand les élections approchent, on a plus aucun soucis on ne parle que de ça. Puis une fois passée, on va parler de soucis de grippe, de vaccin, de ''pandémie'' etc. puis HOP du jour au lendemain un autre sujet, afin que nous soyons constamment contrôlé, subjugué, hypnotisé par les médias.

La société de consommation découle de ceci en allant dans le sens de ce que dise les médias pour justement ''obliger'' les gens à suivre le mouvement.

Et comme le dit si bien Maslow (sa célèbre pyramide des besoins que vous devez tous connaitre), le besoin d'appartenance est extrêmement important pour l'homme.
Et suivre ''la vague'' lui procure un sentiment d'appartenance à la masse et donc à la ''normalité''.

Je me suis un peu éloigné du sujet de base, mais je l'ai quand même utilisé en soutien.
Au delà des médias (ou au même niveau on retrouve ''l'argent'' qui contrôle TOUT)
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problèmes!
44860
Membre
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Samedi 12 Mars 2016 à 13:54
Clairement. Heureusement que certains journaux et sites internet sont de bons médias. Lé souci v'est qu'ils ne representent même pas 3-4% des médias...

Les médias et particulierement la télé qui est le média le plus influent de par le nombre de personnes qui la regarde, sont un réel probleme, l'image des "stars" très créatrices de modes et mouvements, plus ou moins stupides, passe par les médias.

On est oppressé par l'information de nos jours, parfois l'information est fausse, et très souvent tournée au bon vouloir du journaliste.
La sobriété n'est qu'une hallucination due au manque d'alcool
3650
Mister DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Samedi 12 Mars 2016 à 15:00
C'est EXACTEMENT ça !
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problèmes!
14836
Miss DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Samedi 12 Mars 2016 à 15:41
Mais mec! C'est PAS un journal, une agence ou je ne sais quoi qui l'a écrit, ce texte ! Alors ne t'appuies pas sur ce texte pour faire ta théorie! (Même si je suis d'accord avec elle). Nan ça devient barbant là x)! C'est un écrivain éducateur qui l'a écrit! Pas une agence demandant des dons!
Au pire, si tu veux du vrai de vrai, je te mets mon super témoignage super réjouissant sur le topic xD!
Par contre, je sais plus lequel d'entre vous l'a dit mais j'aime bien cette notion du "mal inconscient" notamment grâce à l'exemple de la collègue fofolle dont tout le monde se foit de la gueule sans se rendre compte qu'elle souffre.
J'ai aussi vécu ça dans mes différents choeurs : Comme je suis hypercative et donc très enthousiaste et étourdie, les gens ont tendance à me croire totalement insouciante et immature. Alors souvent ils me rabaissent avec des petites remarques très paternalistes.
Ex:
On est en train de regarder un beau clavecin super vieux et tout le monde l'examine. Moi je pose ma main dessus (J'ai fait du piano et ma mèrr est pianiste pro, je sais comment toucher un instrument..) et t'as la meuf qui fait:
"Tu fais attention, hein Leslie? "
J'ai 18 ans au cas où.
Ou bien on me demande très souvent "T'as bien tout compris, hen Leslie???".
Ou bien on se fout de ma gueule à cause du fait que je suis étourdie alors que j'ai encore rien fait ._.
Et le truc, c'est que plus on me le dit, plus je suis blessée donc plus je suis coincée donc je suis encore plus étourdie x).
Et le truc, c'est que je pense qu'ils s'en rendent pas compte du tout. Qu'ils veulent VRAIMENT m'aider et c'est ça qui est dangereux. Fin après, la solution, c'est de s'éloigner. Partir. C'est pas fuir ça. C'est BATTRE EN RETRAITE! Maintenant vous savez pourquoi je ne supporte pas les jeunes adultes qui rabaissent les jeunes en fonction de leur âge et sont paternalistes.
Scrogneugneu.