Jessica Albert

(Modérateur)
29838
Rédactrice
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Dimanche 11 Novembre 2018 à 22:17

Jessica Albert

Le nom du personnage Âge (supposée) Famille

ゼシカ・アルバート
Zeshika Arubato
(Japon)

17 ans
  • Rosalind Albert : Sa mère
  • Alistair Albert : Son grand-frère
  • Lorenzo : Son fiancé (choisi par sa mère)
  • Le Sage légendaire Alexandre : Son ancêtre
  • Alexandra Albert : Son ancêtre (fille d'Alexandre)
  • Son père dont nous n'avons pas connaissance du prénom (mention)
Jessica Albert
(Occident)

Jessica est un des personnages controlâble de Dragon Quest VIII : L'Odyssée du Roi Maudit. Troisième personnage que l'on croisera dans le village d'Alexandria, elle est spécialisée dans la magie noire.

 

Histoire

Avant l'histoire principale

Jessica est la fille cadette de Rosalind Albert et du descendant de la famille Albert, descendant qui n'est nullement nommé par la famille. Au départ, Jessica suit simplement l'éducation attendue d'une fille venant d'une riche famille et est entraînée à la magie (très probablement avec l'aide d'Alistair). C'est d'ailleurs ce dernier qui va le plus s'intéresser à elle, ce qui créer ce lien étroit entre eux, presque une relation fraternelle.

Au moment où le joueur arrive à Alexandria

Alistair est assassiné par Dhoulmagus, alors sous le contrôle du sceptre maléfique. Jessica et Rosalind se querellent quant à savoir quoi faire après la tragédie : Rosalind défend l'idée selon laquelle il est inutile de s'appitoyer du sort d'Alistair (sans nier toutefois sa perte, qui est aux yeux de la famille, déjà immense) et qu'il est nécessaire de conserver les valeurs de la famille Albert ; ce que Jessica ne soutient pas et souhaite par-dessus tout se venger de ce meurtre, pour l'honneur de la famille Albert. Au fur et à mesure des découvertes et suite à la révélation d'Alistair à Jessica qui soutient sa position, la famille Albert est déchirée par le débat. Rosalind ne souhaitant absolument pas que sa famille soit déshonorée par un de ses membres, elle prend la décision de renier sa propre fille.

 

Description

La première fois que l'on voit Jessica est sous sa tenue de fille de bonne famille. Elle porte une chemise blanche avec un ruban rouge, ainsi qu'une longue jupe noire.

C'est quand elle est reniée par sa mère qu'elle change d'apparence. Elle porte un décolleté violet à manche longue, assortie d'une pièce jaune au niveau du ventre rappelant celle d'un corset, une ceinture au niveau du corset permettant de tenir à la fois le fouet et la besace, une longue jupe pourpre ornée de dentelle, ainsi que des collants noirs et des bottes marrons.

Jessica est une personne au tempérament désagréable et agressive, ce pourquoi dans un premier temps elle considérera le groupe comme les voleurs voulant dérober les Rubis de Kran... et probablement ceux qui ont tué Alistair. Elle reste toutefois une personne dotée d'une grande intelligence et contrecarre ce caractère téméraire et têtue qu'elle peut avoir dans certaines situations. Cette même intelligence lui a permis d'acquérir cette rapidité à maîtriser un sort par rapport à la normale. C'est aussi quelqu'un qui accorde sa confiance difficilement, probablement en raison des évènements qui l'ont touché personnellement ; ainsi, elle jugera digne d'accompagner le Héros et Yangus quand ces derniers prouveront leur valeur, et se montrera particulièrement distante envers l'ecclésiastique coureur de jupon Angelo. Une fois la confiance établie, Jessica rendra service quelque soit la situation. Elle sait également se servir de ses charmes quand c'est nécessaire.

Elle a aussi la faculté "d'entrer en transe" via des visions qui prédisent certaines actions à venir.

 

Place et importance

Si, dans un premier temps, Jessica est l'atout séduction du groupe et qu'elle utilise bien la magie offensive, il est à noter que le jeu lui réserve une situation très particulière par rapport aux autres personnages.

La première chose à constater est avant tout son rôle en tant que descendante d'un grand sage. Au départ éclipsé pendant tout l'arc Dhoulmagus, c'est à partir de sa disparition, possédée par le sceptre maléfique, que va être dévoiler un pan complet de son rôle. Elle donnera des informations cruciales à l'équipe, notamment la façon avec laquelle le démon Rapthorne, enfermé dans le sceptre, prend le contrôle de l'entité. C'est après qu'en s'adressant à un puissant magicien que ce dernier affirmera que Jessica est bien plus puissante que ce que l'on pourrait croire, mais n'a pas la capacité de la révéler. Un flashback d'une discussion entre Jessica et Alistair confirmera les doutes quant à sa véritable "puissance cachée", ce dernier affirmant que sa petite sœur aurait hérité de tous les pouvoirs du grand sage. Cette affirmation peut laisser là encore libre interprétation sur le fait que Dhoulmagus n'aurait, ce jour-là, peut-être pas assassiné la bonne personne.

Ces deux éléments laissent libre interprétation à plusieurs théories selon laquelle Jessica serait la seule personne qui aurait pu vaincre Rapthorne et qu'elle serait, par conséquent, le héros légendaire tant attendu par Empyréa. Empyréa offre d'ailleurs une importance capitale à Jessica, faisant d'elle le seul voyageur temporel fixe de l'opus parmi les autres univers, dont Wonderland, auquel elle doit remplir une mission. Cette mission étant de garantir la paix partout où elle se trouve en soutenant toujours le groupe du héros. Il semblerait, dans tous les cas, que Jessica sous-estime largement le véritable rôle qu'attribue Empyréa, où elle se contente simplement d'être une personne qui a vent d'une situation à qui on lui a demandé de prêter main forte.

 

Notes

  • Jessica est très largement inspirée du personnage éponyme dans la pièce Le Marchand de Venise de Shakespeare, mais a un rôle totalement inversé par rapport à l'original. En effet, dans la pièce, Jessica fuit la maison de son père Shylock avec toute sa richesse et se convertie au christianisme par amour pour un certain Lorenzo (un chrétien, d'où la conversion pour se faire accepter), amour que Shylock ne cautionne pas du tout. Ironie de l'intrigue, le prétendant choisi par Rosalind se nomme Lorenzo, dont elle vante tous les mérites (et qu'il serait capable de remettre sa fille dans le droit chemin, soit dit en passant...), affirme être le fiancé de Jessica... mais n'est pas accepté par cette dernière. Ça n'a peut-être aucun lien, mais je trouve le rapprochement entre les deux très intéressant. C'est pourquoi je le note ici.
  • "Ce n'est pas moi qui ait hérité des pouvoirs, Jessica, c'est toi" : On peut interpréter à peu près tout avec cette phrase, mais on peut, à partir de plusieurs contre-arguments (notamment son assassinat par Dhoulmagus, nous savons que le bâton sait quand quelqu'un possède les pouvoirs du sage de quelqu'un qui ne les possède pas), supposer que Jessica possédait les pouvoirs du sage, mais que ces pouvoirs ne peuvent se réveiller que si le détenteur légitime du pouvoir disparaît. Loin de l'idée qu'Alistair savait qu'il allait mourir, peut-être voulait-il simplement montrer qu'en tant qu'héritière de la famille Albert, Jessica portera toujours cette descendance en elle et plus tard. Il est de fait impossible de croire que Dhoulmagus ait assassiné la mauvaise personne avec cette hypothèse.
  • Jessica a beaucoup de mal à gérer les sorts, même le plus élémentaire comme Flamme... Ce qui contraste parfaitement avec son apprentissage rapide... mais est aussi l'indice sur lequel on peut s'appuyer quant à une puissance cachée. Jessica peut lancer le sort mais ne pas réussir à l'arrêter, l'obligeant ainsi de désintégrer le sort sur un peu tout et n'importe quoi...
« L'auteur, dans son oeuvre, doit-être comme Dieu dans l'univers, présent partout, et visible nulle part. » - Gustave Flaubert
40334
Mister DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mardi 13 Novembre 2018 à 16:40

Très bon article Zinzin ! Clair et bien écrit.

Je reviens juste sur le tout dernier point ; celui où tu dis que Jessica maîtrise mal ses sorts. Dans la tour d'Alexandria, si elle ne peut pas annuler son sort, j'ai toujours pensé que c'était parce qu'il était déjà invoqué et à un haut niveau (donc impossible à annuler), et pas parce qu'elle maîtrisait mal la magie. Sur le coup tu me fais hésiter. Tu as d'autres exemples où elle a du mal avec la magie surprise ? Ou tu t'appuies juste sur ce Flamme balancé en mode yolo dans la tour ?

Que le jeu commence !
(Modérateur)
9079
Le gluant de métal
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mardi 13 Novembre 2018 à 17:04

Perso moi je vois le coup de la tour comme un sort trop canalisé, trop puissant parce qu'elle avait vraiment la haine, et que du coup elle aurait pas pu l'annuler.
Et très chouette article :D

Ouvrez une école, fermez une prison.
(Modérateur)
29838
Rédactrice
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Jeudi 15 Novembre 2018 à 09:30

Alors justement, j'ai trouvé des similitudes entre cette Flamme et l'Explosion magique (alors oui, je sais, on parle pas d'un même niveau question sort) que Jessica lance quand elle apparaît pour la première fois dans Heroes I. Là-dessus j'ai à peu près le même traitement, à savoir au départ un sort trop puissant (Flamme impossible à arrêter, une Explosion magique qui fait beaucoup plus de dégâts matériels) ce pourquoi Yangus, déjà pas super réjoui par ce sort qu'il jugeait déjà destructeur, se permet de lui dire qu'elle n'a pas assez canalisé ce sort (pour rappel, un manque de maîtrise de l'Explosion magique tue le lanceur d'après les infos dans Emblem of Roto), ce qui n'est plus le cas dans Heroes II où l'Explosion magique est complètement géré et l'équipe en sécurité. Ce pourquoi je disais en observation qu'elle gérait mal les sorts dans le sens où elle n'a pas connaissance de sa véritable puissance. L'aventure c'est un peu l'odyssée qui mène à la maturité de son art magique. ^^

Pour la gestion des sorts, j'ai aussi pu établir un tableau de "degré" suivant, qui dépend évidemment des cas de personnages observés (ce n'est donc pas un tableau à prendre au pied de la lettre) :

  • Degré 1 ou cas de Jessica : on est dans une connaissance du sort mais une maîtrise assez fébrile... Généralement liée à une inexpérience, et se règle avec la pratique (c'est donc pas super grave)
  • Degre 2 ou cas de Kiryl : on a déjà un autre problème, c'est un sort qui est trop puissant pour le lanceur. Bon dans le jeu ça s'exprime par une IA qui fait les sorts n'importe comment, en vrai, c'est un sort qui ne se lance pas tout court (il ne "marche pas") et généralement ça se finit par une colère qui déclenche un sort qui est encore plus puissant que celui de base. Au final, le lanceur ne maîtrise pas et ne le maîtrisera peut-être jamais.
  • Degré 3 ou cas de Poron : on a le cas full yolo par excellence, c'est une absence totale de maîtrise du sort. Le personnage aura beau lancer le sort qu'il veut, ça ne marchera pas sauf, encore une fois, sous le coup des émotions.

Donc si quelqu'un est chaud pour faire un sujet complet sur le sort, foncez les gars, y'a de quoi faire. ^^

« L'auteur, dans son oeuvre, doit-être comme Dieu dans l'univers, présent partout, et visible nulle part. » - Gustave Flaubert