Chronique du rétro-gameur Dragon Quest

(Modérateur)
29838
Rédactrice
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mardi 2 Janvier 2018 à 21:29

Chronique du rétro-gameur Dragon Quest (parce qu'il paraît que "c'était mieux avant")

 

C'était un Dimanche 31 Décembre 2017, quand j'ai rejoint le Discord du groupe, qu'une personne (un certain FandePhoenix) me parle de Dragon Quest IV sur NES. S'il en vient à cette question, c'est parce qu'il a vu mes réponses sur le topic des challenges de Dragon Quest IV sur DS (d'un autre membre) et demandait s'il n'y avait pas d'autres choses à faire. Je lui ai suggéré de jouer à la version NES en lui faisant remarquer qu'en terme de challenge, il ne sera pas déçu, déjà rien que pour terminer le jeu. C'est qu'après que FandePhoenix me demande ce qu'il a de particulier concernant le jeu. Je lui fais remarquer que contrairement à la version DS, les personnages n'étaient pas contrôlables dans la version NES sauf cheat code. Au risque de dévoiler l'enjeu de la difficulté, j'ai dit qu'il était mieux de jouer à Dragon Quest IV NES sans deux codes de triches bien spécifique : le premier qu'on a énoncé un peu avant qui consiste au chapitre 5 à avoir le contrôle de tous nos personnages et le deuxième qui permettait de tuer en un coup tous ses adversaires (dont le boss final) avec un bon -1250 de dommages en coup critique bien placé et ce, quelque soit son niveau. Deux codes de triche qui tuent carrément le plaisir de jouer.

 

Avant d'arriver au chapitre 5, il faut déjà terminer les 4 précédents chapitres. Et Dieu sait combien ces chapitres sont au mieux ennuyeux comme une file d'attente à la Poste ou, au pire, un véritable calvaire qui va vous faire appuyer sur le bouton "Reset" plus de fois que le ragequit hôte du salon qui se barre après s'être pris deux kills dans une partie de Call of Duty. Considérez que l'option "Suivre les ordres" dans la version DS, c'est jouer avec un cheat code, rien que ça.

 

Je ne veux brusquer personne, j'ai décidé de vous faire passer la version facile de la version NES... donc la version américaine du jeu. Ça vous épargnera des pertes de neurones (bon, moi perso, ça a commencé à attaquer ma santé mentale, mais bon, je suis encore là, donc tout va bien) et puis bon... je ne maîtrise pas encore très bien le japonais, d'autant plus qu'il y a des subtilités dans le jeu.


C'est pas aussi jolie que la version japonaise, mais bon, on va pas se plaindre.

 

Votre défi, chère zinzindelespace, si vous l'acceptez, c'est de terminer Dragon Quest IV NES version sans cheat code, tout simplement.


Challenge accepted ! A noter que mon cher héros est de sexe masculin et s'appelle "Nuzlock"
(au cas où vous ne le saviez pas, quand vous êtes la fille, c'est plus simple car meilleure armure au casino de Chandor)

 

Je lance mon jeu et me voilà dans le chapitre 1, dans la peau du soldat rose mais qui ne paie pas de mine, Ragnar McRyan.


Le prologue ? N'existe pas dans la version NES, ajout du premier remake PSOne.

 

Après le meeting du Roi (blablabla les enfants disparus blabla faut les retrouver...), j'ai enfin quartier libre (ou presque, une maman vient limite m'agresser pour me supplier de retrouver son enfant-chéri). Début de la chasse au trésor où il faudra bourriner sur l'option "Search" du menu sur tout ce qui ressemble à une commode pour espérer trouver quelque chose. Ayant fait le tour de la ville et du château, je me retrouve avec une minuscule Herbe Médicinale trouvée par hasard au château. Pas de Bouclier de cuir comme dans la version DS dans le magasin d'armure donc, seulement une fichue Herbe Médicinale. Au moins, j'ai économisé 8 pièces d'or pour me soigner. Il est temps pour moi de me rendre sur la mappemonde pour gagner du fric (parce que mine de rien, vous commencez avec pas grand-chose, à peine 50 pièces d'or). Et il faut le dire, pour gagner votre fric et votre expérience, vous n'aurez pas d'autres choix que de prier pour ne pas tomber sur des mobs qui vous inflige du -6HP par tour. Oui oui, du -6HP (et pour info, vous avez 25HP). Autant vous dire qu'à ce rythme-là, vous allez faire des aller-retour à l'auberge entre chaque combat. Et puis, n'espérez pas qu'on vous laissera tranquille, non non, vous pouvez tout autant faire dix pas et ne pas vous faire attaquer et trois pas et vous faire agresser par deux gluanbulles.


Franchement, vous avez ça, mais fuyez quoi.

 

Bon, il faut dire que j'avais la poisse quand j'ai commencé, à peine arrivée je me suis pris trois fois d'affilé un groupe de deux Gluanbulles (ces fameux mobs qui totalise le -6HP dit plus haut), dont le tout premier a eu la brilliante idée de m'empoisonner. L'herbe curative coûte une blinde (10 pièces d'or au début, ça fait cher le soin) et, bien entendu, je suis limitée dans la place de mon inventaire, je dois donc retourner à Bastione... Erreur fatale...


Ah mais lâchez-moi !

 

Voilà le genre de situation un peu régulière quand on aime le danger. Ne faites pas ça chez vous les enfants, c'est dangereux, qu'on pouvait lire dans les pubs de la WWE. Bon je suis clairement pas bien, mais fort heureusement, le château est à trois pas de moi, mais je peux me faire attaquer à tout moment par le même groupe et finalement me faire occire pour trois fois rien, juste parce que les soins coûtent trop cher. Une bonne mise en situation sur ce qui va m'attendre plus loin si je reste trop kamikaze.


Ce genre de situation où je me dis que j'ai échappé au pire.

 

Sur ce coup-là, j'ai eu de la chance. Le jeu t'explique très bien qu'une envie de danger peut se payer cash. Promis juré, je savegarderais tout le temps et je ferais attention à mes HP. Ah oui, vous contrôlez Ragnar, donc pour l'instant... c'est un peu facile.

 

Me voilà au niveau 4, il est temps pour moi de commencer à m'aventurer dans la grotte vers Strattbourg, prochaine étape de mon périple. J'ai sur moi le même équipement depuis le début (mon épée de cuivre et mon armure de cuir) et un peu moins de sous, ayant investie dans quatre Herbes Médicinales où je vois dangereusement les deux slots qu'il me reste pour un casque et un bouclier. Je viens de comprendre que non seulement je n'ai pas de sac "fourre-tout", espèce d'inventaire comme dans la version DS, mais que MON inventaire EST MA MAIN. Autant le jeu DS limite jusquà 8 items en main, le jeu NES ne m'autorise que quatre items dans mon inventaire sans accessoire MAXIMUM. Je ne peux pas ramasser d'objets ? Et bien... soit je jette un item, soit je décide de laisser l'item là où je l'ai trouvé. À l'heure actuelle, ce genre de contrainte apparaît complètement idiot et injuste, tandis que certains joueurs regrettent l'absence de choix du joueur à faire. En résumé, je dois faire attention à la quantité que je dois prendre, laisser un peu de places (sait-on jamais) et m'assurer que les provisions que j'ai sont suffisantes pour passer à la prochaine étape.


Le screen est celui de la zone de jeu des enfants (un peu plus loin dans le scénario), mais c'est pour montrer la taille de l'inventaire.
Juste pour vous montrer que je ne mens pas sur le sujet quant à la taille minuscule de l'inventaire.

 

L'aire de jeu des enfants dans la forêt ? Parlons-en ! Je devais économiser un maximum pour avoir le luxe de m'acheter ce que je veux. Bon, le côté un peu "triche" que j'ai eu, c'est que je savais que l'épée ardente (arme dispo un peu plus loin dans le scénario) valait mieux que de dépenser ses pièces sur des armes qui, après test, ne donnait pas beaucoup d'écart de dégâts qu'avec l'épée de cuivre, mais quelqu'un qui ne connaît pas le jeu aurait acheté et l'arme la plus puissante et les meilleures protections. J'ai choisi l'économie pour acheter le Bouclier de fer (650 pièces d'or en magasin) et, disons-le franchement, les monstres ne rapportent pas franchement beaucoup de pièces d'or. Je n'achetais donc que des Herbes Médicinale (maximum quatre), autant dire le régime sec, jusqu'au moment où...


Je n'avais pas fait attention à mes HP, j'ai mangé une attaque à -5HP, il me restait 9HP.
Je priais pour que le deuxième mob ne fasse pas de sort.
Et là une Flamme à -9HP. Quelle poisse.

 

N'ayant pas envie de reprendre ma dernière sauvegarde (gagnée trop de pièces d'or pour ça), j'ai donc perdu 252 pièces d'or parce que je n'ai pas fait attention (se produit souvent quand on est dans le feu de l'action, si j'ose dire). Et ça se paye cash. Pas de Bouclier de fer pour moi pour l'instant...

 

Une bonne demi-heure de jeu plus tard, avec le gros moment de tension où en ouvrant mon inventaire, je m'aperçois que je n'avais plus d'Herbes Médicinales alors que je n'avais toujours pas récupérer Doc. Heureusement, il n'est pas loin de moi, mais dans ce jeu, tout peut arriver. Je peux mourir une deuxième fois (et là, j'allais recharger ma dernière sauvegarde parce que j'avais ouvert le coffre à 600 pièces d'or, telle une vraie ragequit) tout comme avoir le temps de récupérer Doc. Soulagement quand j'ai (enfin) récupéré Doc et, plus loin, les chaussures ailées, nécessaire à la suite du scénario. Bon débarras les monstres. Mais le plus dur reste à faire, je dois refaire le plein de provision et, surtout, j'achète une Armure de fer pour remplacer mon Armure de cuir... mais vu que j'ai perdu 252 pièces d'or auparavant, je n'ai pas eu assez pour m'acheter le Bouclier de fer. Ni de Bouclier d'écaille d'ailleurs, il fallait absolument que je me procure des Herbes Médicinales et, surtout, j'ai toujours mon épée de cuivre qui, depuis le temps, doit être à moitié cassée. Il s'avère que l'usure est une notion inexistante dans ce jeu. Ouf ! En route pour la Tour !

 

Et les combats sont long... je sens vraiment que mon épée de cuivre n'est vraiment plus l'arme qu'il faut, mais je n'avais pas assez pour investir ce serait-ce pour un boomerang. En plus de me remplir les poches, je récupère un Bouclier d'écaille (ça peut servir vu que je n'avais pas assez) et, la consécration quand je récupère l'épée adente. Et là, les combats contre les monstres apparaissent... trop facile. Tout le temps que j'ai passé à me mettre dans des situations périlleuses deviennent un lointain souvenir, tout est tellement plus simple... même le boss de la Tour paraît facile !


J'ai surtout eu de la chance que mon cher compagnon faisait son travail de soigneur.

 

J'ai donc torché le monstre, tout le monde est content. Et pourtant, en sortant de ça, j'ai l'impression que cette partie contre le boss était beaucoup trop simple par rapport à tout ce que l'aventure m'a fait vivre... Peut-être que le chapitre 2 changera mon avis sur la question...

 

C'est ainsi que le jeu me propose de sauvegarder ma partie, après quoi on bascule immédiatement au chapitre 2.

 

Le jeu commence par le personnage principal, la princesse Alina, qui se prend une soufflette parce que nyanyanya le mur pété nyanya la tentative de fugue... il aurait pu me sortir une grosse insulte, ça aurait tout autant de valeur (sans parler de l'argument très misogyne du très célèbre : "tu es une femme, reste au château" point). Bon, ça va papa, j'ai compris, fous-moi la paix maintenant.

 

Donc je pars discuter avec les personnages présents dans le château. Un me dit que c'est le château de Santeem (ancien nom de Zamoksva, assez proche du nom japonais Santohaim) où je l'ai toujours pris pour un blaireau parce que depuis le temps, je sais que c'est mon château. À force d'exploration, je me rends dans la petite chapelle, où à première vue tout semble normale... sauf que cet endroit, aussi charmant soit-il, est en réalité une véritable orgie des censeurs : tout ce qui ressemble de loin ou clairement à une croix est retiré !


Autant je peux comprendre la grosse croix derrière le prêtre, autant ces censeurs ont réussi
à censurer le couvre-chef de Kiryl parce qu'il y ont vu... une croix. Après avoir vu la version
japonaise, je me disais qu'ils avaient vraiment de l'imagination pour trouver une croix.
Pour moi, Kiryl avait le symbole + de Santohaim sur son chapeau quoi !

 

Certains hurlerons sur le nom premier de Kiryl... oui, c'est sûr, Cristo, c'est pas un nom qui fait rêver, mais après plusieurs recherches, il s'avère que le nom Cristo est le nom le plus proche de... Kurifuto (le nom japonais de Kiryl, tiens tiens !). Sinon, Clift, ça marche, et ça fait un peu... neutre si j'ose dire (non parce que Cristo et Kiryl... enfin bref). Donc j'ai fait le tour et en discutant avec mon père, il décide de me poser la question à un million de dollars : as-tu toujours envie de voyager ? J'ai eu le malheur de répondre "Yes" et je me suis reprise une bonne grosse embrouille de famille. La sincérité du perso poussée au max ne me fais pas avancer dans le jeu, alors il m'enseigne une pratique que nos parents nous déconseille très souvent de faire : le mensonge. Non seulement je débloque le reste de l'histoire, mais en plus c'est que tout le monde y croit, à se demander comment ! Dragon Quest IV nous apprend que des fois, mentir, c'est bien pour sa propre ascension personnelle et sociale. Chic ! Je rentre dans ma chambre et l'esclave a fini de réparer le mur de la chambre... avec des planches. C'est la crise à Santeem pour qu'un château répare ses murs avec des planches agglomérées. Entretemps, une servante (énième esclave) me dit de ne pas casser les planches à coup de pieds. Avant quoique ce soit, j'ai fouillé les commodes et pots du château et trouvé une Eau sacrée (église) et le chapeau à plumes (chambre d'Alina). Quand je m'approche du mur en planches, c'est tellement tentant de les bousiller comme la servante ne nous le conseille pas mais nous y invite indirectement que le jeu lit dans mes pensées et me dit "voulez-vous donner un coup de pied dans les planches ?". Alina, fais toi plais' !

 

Je me tire (au sens propre comme au figuré) du château et je vois la mappemonde. La liberté est à moi désormais ! ... Eh bien non, les deux zozos de tout à l'heure (Brey et Cristo) viennent m'agresser dans la mappemonde, et bla et bla et bla pour la conclusion finale : on vient avec vous, princesse, ne partez jamais seule. On vous le dit souvent, restez couvert !

 

Bon, le problème, c'est que vu que ces deux crétins sont venus (sans mon accord, autant se le dire hein), je me retrouve avec trois persos à stuffer. On a donc la princesse qui est une maîtresse des arts martiaux, un magicien frêle et qui peut pas s'équiper de tout et... euh... je découvre que Kiryl n'est pas un prêtre, mais un CHANCELLIER !


Non mais sérieusement j'ai trois persos à stuff et je ramasse 2 pièces d'or !
Au secours !!!

 

La zone où je me trouve se révèle être un véritable calvaire ne serait-ce pour gagner 10 pièces d'or. J'ai tout de même 100 pièces d'or, assez pour acheter une épée de cuivre pour Kiryl et récupérer son gourdin pour équiper Alina qui, décidément, à l'habitude de se battre à mains nues. Le problème principal que je vais rencontrer durant ce chapitre, ça va être d'équiper le mieux possible trois personnages tout en gérant les combats le mieux possible.


Autant je me plains de gagner 2 pièces d'or, autant je me plains
de devoir affronter six mobs, merde quoi !

 

Mais non, le pire ce sera le nombre de mobs. Des gros moments de tension où je me fais tabasser gratuitement par six mobs sur un seul de mes personnages. J'ai même tellement investie dans la protection de Borya (le mage très fragile qui peut se prendre deux coups et se faire tuer comme ça, sous le nombre de coups) que j'ai complètement oublié Kiryl, le tank/bulk/soigneur du groupe. Si bien que le pauvre s'avère être non seulement le perso le moins bien stuffé des trois, mais en plus le plus fragile vu qu'il n'a que sa Tenue de Voyageur (12 en défense contre les 21 de Borya, au secours). En résumé, Kiryl n'apprend Protection qu'au niveau 4, j'ai 12 point de défense, les mobs tapent du -5HP chacun... autant dire que ses 20 et quelques brouettes de HP ne vont pas rester très longtemps. Mais bon, Kiryl ça va être celui que je vais trucider le plus durant toute l'aventure : en veux-tu des MP minable, un stuff que même Torneko sans équipement n'est pas insultant, des sorts qui consomment TROP de MP (Premiers secours 3MP alors que j'en ai 7 au début, mais lol quoi) et du tank pourri.

 

Avant de me frotter à la suite de l'histoire, je farme comme un cochon les combats pour ne serait-ce mettre une fichu Armure de cuir à Kiryl, parce que 12 de défense quand on tank, ça pue franchement.


Il s'avère que bolosser des Troglodytes remplie les bourses...
Mais pour ça, faudrait déjà réussir à les tuer sans perdre trop de HP.

 

Bon... ça c'était l'étape facile on va dire... Oui oui, parce que le pire n'est pas encore arrivé. Kiryl est toujours un plouc en défense, Borya est toujours aussi fragile et Alina ne tue encore personne en un coup. Je décide de faire quelques sacrifices, j'achète un fouet d'épines pour Alina et j'investie dans la fameuse Armure de cuir pour Kiryl. J'en profite pour prendre quelques Herbes Médicinales. Mais au final, Kiryl me gave tout autant (ou du moins, il va me gaver plus tard), si bien que dans mon précédent chapitre, je n'ai pas exploiter une option possible uniquement dans cette version et non dans les remakes de Dragon Quest IV...


GAG !
Et le pire, c'est que ça a vraiment marché... J'ai ORDONNÉ Kiryl de SE FRAPPER LUI-MÊME !
Moi, je vous le dis, il y a des choses qui se perdent dans les jeux-vidéo, et cette option en fait partie.

 

Je me rends au petit village de Tempe et, pour le coup, une atmosphère mortifère y règne. Les jeunes filles sont livrées en sacrifice à un démon (dont on ne souhaite pas savoir ce qu'il décide d'en faire) et la dernière jeune fille du village est sur le point de s'offrir à lui par le fer. Premier dialogue avec le maire où l'on lui dit qu'on prend la place de sa fille (tiens ? un acte de charité ?) et ignore complètement qu'il s'agit de la princesse de son royaume qui lui vient en aide et est prête à s'offrir au démon. Le monsieur, décidément très fier d'avoir trouver le pedigree pur sang femelle pour vaincre le démon, me demande d'aller voir le shaman pour... m'emmener dans le lieu du sacrifice dans une boîte...


Viles créatures qui ont tenté de posséder notre Alina. Heureusement, après un combat acharné, ceux-ci
ne sont plus. Victoire, le démon m'a bien fait chier en soignant ses condisciples.

 

C'est la fête au village... et je m'aperçois que j'ai pas récupéré mes HP/MP malgré la sieste à l'auberge ! L'arnaque ! Je me repose, j'achète un peu d'Herbes Médicinales et je me mets en route pour ma prochaine étape. A peine sortie, me voilà agressée par un groupe de deux champigoules. Je découvre avec stupeur que le fouet ne frappe qu'un mob et non un groupe de mobs, quelle arnaque !


Et Kiryl est empoisonné !!!! Quelle poisse !!!!

 

Les monstres me bolossent comme il faut : groupe de plantes carnivores en masse, champigoules qui intoxique et, la cerise sur le gâteau, le magique feu follet que je ne peux avoir qu'avec IceBolt de Borya et tout ça sans garantie de tuer le monstre en un coup. Ah et le gros gag du jeu, le personnage qui attaque un mob qui a été tué auparavant ne cherche pas une autre cible, non non, il va attaquer dans le vide... Ça s'appelle le réalisme jeunes joueurs, et pan. J'arrive enfin à Frenor (pour soigner Kiryl toujours empoisonné d'ailleurs) et voilà qu'un certains nombres de personnes se retrouve devant l'auberge. Il s'avère en effet que je sois arrivée à l'auberge du village avec mes compagnons de voyage. Seulement, il y a un hic, je viens seulement d'arriver, et en plus, je n'ai pas encore fait de l'auberge de Frenor mon Q.G. Imposture démasquée... d'autant plus qu'on assiste au kidnapping de celle qui se faisait passer pour moi. En bref, j'ai échappé au pire.


Sauf pour mon cher camarade Kiryl qui m'a quitté en plein
farming dans la région. Ne passe pas la rivière, je viens te chercher.
(Et l'écran rouge en plus, je suis souillée de son sang (im)maculée).

 

Je regarde le résultat de mon farming et constate que mon équipe est plus qu'optimiser pour continuer.


On peut dire que Kiryl s'est bien boosté, ma parole !

 

Après plusieurs minutes de farming, je suis au niveau 10 et je décide de me lancer à l'assaut de la grotte de Frenor pour récupérer le Golden Bracelet, nécessaire pour continuer la quête et libérer mon... usurpatrice ?! Bon, il paraît que je n'ai guère le choix. Pour illustrer ce passage, je propose même ce "roman-photo" que personne ne peut égaler !


Gag #1. Abus de Torpeur et Torpeur ciblée.


Gag #2. Spam de poison et d'Altération. Miam !


La consécration de ma quête ! Borya, travaille et fais-moi sortir de ce lieu macabre !

 

Et pile en sortant, parce que j'ai rien compris à ce qu'il m'arrivait...


Gag #3 ! C'est du harcèlement là !

 

Sans plus attendre, je me barre illico presto et fais le tour de Frenor tel un lion en cage en attendant la nuit... Mon Dieu que c'est lent, sans oublier les agressions intempestives des monstres qui vont de toute façon se faire massacrer. Entretemps, tellement déçue par le fouet qui ne tape qu'un seul mob, j'ai acheté un Boomerang, arme qui, je le rappelle, attaque tous les ennemis... et bien pas là non plus, attaque sur un seul mob. Paroxysme du troll.


Sans oublier ces étranges kidnappeurs à l'accueil chaleureux.
C'est de l'agression, monsieur !

 

Bon j'ai donné ce qu'il voulait, la fausse princesse est libérée, tout le monde est content, c'est la fête du slip, on dort à l'auberge... et j'ai (toujours) pas récupéré tous mes HP/MP. Je ne crois plus en rien maintenant, je vais devoir (encore) passer à la caisse...


Même les soldats de MON château m'agressent, merde quoi !

 

Je dois faire un saut à Santeem, le Roi est devenu muet. Le remède ? Un nectar du rossignol ! Il paraît qu'en boire donnerait une voix très belle... À se demander si ce détail compte vraiment puisque le Roi, veuf qu'il est, pourrait séduire n'importe quelle femme avec cette voix... quoi, la bienséance ? Y'en a pas ! Après avoir fait une visite express chez le fameux poète (dont on vante tant sa voix), il nous dirige vers un marchand du Bazaar, ledit marchand nous dit d'aller... à la Tour du rossignol. Avant toute chose, je vérifie mon inventaire car au vue des monstres présents de la zone, je crains le pire...


Déjà quand je vois ça, je m'attends au pire dans la tour...

 

J'arrive à la Tour du rossignol. Véritable casse tête entre le PNJ qui me gêne carrément en se balandant n'importe où sur la carte et les monstres qui agressent en continue, je dois me frayer un passage. Nouveau "roman-photo" plus ample d'intérêt qu'un long discours.


Gag #1. Les monstres qui se foutent Immoblindage pendant x tours.
On sait jamais quand est-ce que ça fini, ça esquive très
facilement les attaques et ça fait mal en plus. À ne surtout
pas croiser avec d'autres monstres, ça devient vite cancer.


Gag #2. Le matraquage au StopSpell. La peste pour Kiryl et Borya.
Peut tuer parce que vu la quantité d'objets qu'on peut porter,
c'est à pleurer (#ragequit).


Gag #3. L'illusion, véritable fléau parce que seul Borya pourra taper (#ragequit).
Et puis, sa magie ne permet pas de tuer en un coup, évidemment.


Gag #4. LE calvaire de cette tour, parce qu'à plus de trois, c'est aussi foudroyant que le cancer.
Peut occire en spammant souffle ou Crame quand ils sont trois. #ragequit tout à fait justifiable !


Gag #5. Monstres cancer parce que ça appelle des condisciples et ça peut vous déchirer en nombre.
Mine de rien, à -10HP par monstre (Protection inclus, sinon on monte à -15HP), ça se sent passer.


Gag #6. Le meilleur pour la fin, le pire groupe de monstres qu'on peut trouver dans la tour.
En veux-tu des jetappelledescollègues, du souffle de feu à répétition et de l'attaque physique abusée
jusqu'à -20HP (descend à -10HP avec Protection). #ragequit tout à fait justifiable.

 

Bon, j'ai dit que les monstres étaient forts, et pourtant, je ne suis pas morte une seule fois ? Et bien, pour m'y lancer, j'ai attendu que Borya apprenne Superglace pour y aller, parce que... parce que je ne voulais pas mourir ! Donc j'ai attendu le niveau 11 pour m'y rendre et pour voir que Superglace facilite VRAIMENT le chemin. En fait, j'ai reset plus de deux fois aux groupes de monstres avec mention #ragequit tout à fait justifiable, du coup, je ne peux pas vraiment appeler ça une "mort". Oui, j'ai reset parce qu'il me restait un perso en vie et que j'étais sûre de ne pas gagner. Donc au final, j'ai pas fait la tour en une seule fois, trop de poisse. Je finis par trouver mon saint Graal, mon père est soigné, c'est à nouveau la fête, j'ai le droit d'aller à Chandor, mais j'ai toujours pas le droit de sortir par la porte principale. Ok merci.


Erf, j'ai trop bu je crois...

 

Me voilà à Chandor. J'apprends l'existence d'un casino. N'ayant jamais pu m'y rendre dans la vie réelle, je décide par pur curiosité de voir à quoi ça ressemble. Je constate deux choses : la première chose c'est le prix minuscule de 10 pièces d'or/jeton et, la deuxième chose, la liste qui fait rêver.


Franchement, ça fait rêver...!

 


... Mais les machines à sous, c'est pas rentable.

 


Le nombre max que j'ai pu faire. J'ai pas voulu aller plus loin
pour la bonne et simple raison que j'avais déjà
perdu pas mal de jetons au poker.

 

J'étais tentée d'acheter un brassard météore pour attaquer en premier... sauf que je réduis mon slot d'Herbes Médicinales à seulement trois petites places... peu avantageux pour la suite des évènements, je me suis résignée. C'est avec mon petit niveau 11 que je commence le tournoi de Chandor, histoire de voir ce que ça donne... Erreur fatale.


Ce que le 4koma comics m'a vendu.

 


Ce que ça a donné en vrai.
Le premier adversaire faisait trop mal (-12HP).
J'ai perdu toutes mes Herbes Médicinales durant les
trois précédents combats ; le chevalier qui doit
tout à ses cheveux m'a bousillé en deux attaques à
-20HP. Ça rigole pas.

 

Bon, je me suis fait bolosser au tournoi. J'ai compris qu'il fallait faire du leveling, et c'est pas la zone qui en manque ! Non seulement je gagne de l'expérience, mais aussi assez d'argent pour acheter encore plus de jetons pour le casino ! Moi, accroc au jeux d'argents ? Que nenni !


Gag #1. Ça résiste pas très bien au Superglace.
Et ça rapporte plein de sous !

 


Gag #2. C'est chiant, ça invoque à tour de bras,
ça soigne à tour de bras, ça tape comme des
bœufs et ça arrive à esquiver Superglace.
Gag total.

 


Gag #3. Oh, un sac à expérience à tuer, c'est le début de... et ben non. Fail.

 

Bon, j'arrive au niveau 14, je me dis que ce serait mieux de retenter ma chance au tournoi. Je gagne soit le droit de continuer mon aventure, soit le droit de continuer à faire du leveling dans la région.


Allez ouste, marre de me faire bolosser ! À dans un autre épisode !

 

Je ne dois ma victoire à l'abomihomme des neiges que grâce à un coup critique bien placé. La malédiction s'est levée, je suis enfin bénie... jusqu'à ce qu'on me demande de retourner au château le plus rapidement possible... et le garde s'évapore devant mes yeux ! J'arrive au château... le vide astral, un silence de mort, et mes serviteurs qui ne comprennent pas ce qui se passe (mon cher Kiryl, celui qui a de l'espoir même dans la pire des situations). Je lève le camp pour connaître peut-être un jour la vérité sur ces évènements... L'aventure m'attend...

 

Une petite pause s'impose pour moi. Un de mes amis me conseille d'en finir avec ce périple qui n'a aucun sens. Je souhaite continuer toutefois (entre autre parce que ça peut faire quelque chose de jolie à mettre dans mon CV, mais après quelques temps de réflexions, je me suis dit que le mettre dans mon CV n'est pas une bonne idée) car l'aventure est tout aussi palpitante, mais et surtout parce que j'espère que le chapitre 3 sera reposant au vue du nombre de ragequit exécutés au chapitre 2. Il s'avère que le jeu me propose de sauvegarder avant d'entamer ledit chapitre.

 

Je ne suis pas un guerrier, ni un pedigree pur sang femelle qui déchire tout, mais un modeste marchand d'arme. Enfin, "marchand", c'est ce que est dit, parce qu'au final, je bosse pour quelqu'un, un marchand d'armes justement. En d'autres termes, je suis exploité pour la boutique et faire de la vente aux particuliers, avec des questions tout aussi débiles et très fatiguantes. Il s'avère que je commence sans le moindre sou et que le but de la démarche sera d'en gagner pour nourrir ma femme et mon gamin.


Sous-payé ! J'en veux plus ! J'ai une femme et un enfant à nourrir, monsieur !

 

D'ailleurs, cet exploitant se révèle avoir constamment besoin de moi pour tenir sa boutique pendant que lui fabrique deux-trois trucs dans la cave. Ne supportant plus ni d'être exploité par un homme d'une avarice que même Harpagon est un débutant de première, ni de me faire incendier par ma femme chaque matin "parce que je me lève tard" (sic), je décide de détaler à la nuit tombée.

 

Me voilà libéré de toute contrainte. Je peux faire ce que je veux dans ce monde, j'ai décidé de laisser ma femme et mon fils à la maison pour pouvoir vivre mon rêve : être le plus grand marchand d'arme du monde et trouver l'épée légendaire !


Mais pour l'instant, je me fais harceler par des
marchands ambulants en pleine déambulation
nocturne. Ma famille ne doit rien savoir,
ABSOLUMLENT RIEN !

 

Je lui fais remarquer que je suis moi-même marchand et qu'en d'autres termes, je n'ai nullement besoin de lui pour me procurer les objets qu'il me propose. En ouvrant mon inventaire, je remarque un énorme problème. Je n'ai aucune arme et mes protections sont au ras des pâquerettes. Je me rends compte que faire la traversée de nuit est un vrai cimetière... Je vais pour retourner au village...


Le premier groupe qui passe m'a tué sans
aucun problème. J'ai fais du -2HP max sur le gluant.

 

L'argent durement gagné, j'en perds la moitié. La poisse. Dorénavant, j'ai compris qu'il va falloir que je me remette au service de ce... capitaliste de marchand d'arme. Et que je vais devoir accepter ses caprices à plusieurs reprises, ne serait-ce rien que pour pouvoir acheter une arme adéquate et m'habiller convenablement.


Précisément cinq fois, et toujours aussi radin.

 

Mais je ne dois pas me plaindre, j'ai assez pour prendre un fouet d'épine et acheter quelques protections (casque de cuir et bouclier de cuir notamment).

Bon... me voilà stuffer à peu près correctement. Je retourne dans la mappemonde pour dérouiller un peu de monstres, histoire d'être prête pour la suite. Je suis plutôt satisfaite puisque ces monstres, un tant soit peu faible, laissent tomber des objets très intéressants.


Comme... une armure de fer par exemple.

Bémol. Je ne peux pas m'équiper de cette armure. Et en plus, je le rappelle, mon inventaire est (très) limitée. Je n'avais déjà plus de places pour récupérer d'autres objets, alors je n'ai guère eu le choix que de revendre l'armure de fer fraîchement récupéré pour acheter l'armure de bronze et m'en équiper. Je sens d'ailleurs que je vais presque regretter d'avoir vendu cette armure...


Même pas eu besoin de retourner à la boutique.
Les marchands ambulants ont beau être chiants, ils
peuvent servir à quelque chose.

 

A suivre...

Retour en force pour le projet de la Chronique du rétro-gameur !
(Administrateur)
1
Master Chief
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mardi 2 Janvier 2018 à 21:42
C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai lu tes débuts d’aventure sur cet opus. En effet la version NES est assez exigeante, bien à l’ancienne. Merci pour tous tes screens, ça a dû être galère à faire, tiens bon le prochain éditeur arrive ^^

Bon courage pour la suite que je dévorerai :-)
Rien qu'une seconde... S'enflammer comme un éclair!
(Modérateur)
50480
Miss DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mardi 2 Janvier 2018 à 22:04
Merci de m’avoir donné envie de sortir ma cartouche et d’y jouer dès que j’aurais bouclé mes parties en cours ^^
Idée très intéressante par ailleurs ! Vivement la suite ! ;-)
I may be on the side of the angels, but don't think for one second that I am one of them.
40334
Mister DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mercredi 3 Janvier 2018 à 01:35

Eh, c'est super cool à lire ! Bien joué Zinzin !

Ça me fait penser aux critiques que je lis sur d'autre forum, j'adore ça.

Bon courage pour la suite, et dans le jeu, et pour cette fic ;)

Let me sing you a song, and let's sing along
Mercredi 3 Janvier 2018 à 08:32
Citation

S'il en vient à cette question, c'est parce qu'il a vu mes réponses sur le topic des challenges de Dragon Quest IV sur DS (d'un autre membre) et demandait s'il n'y avait pas d'autres choses à faire.

Heu... Non. :p
Ce topic ne me dit rien.

Citation

C'est qu'après que FandePhoenix me demande ce qu'il a de particulier concernant le jeu.


J'ai certes posé des questions sur le jeu, mais plus précises.

(Remise en place du contexte : Je racontais ce qui se passait dans ma partie de DQ VI et, vraisemblablement, tu te marrais dans ton coin parce qu'il n'y a pas de mérite à survivre dans un DQ DS tant qu'on n'a pas torché DQ IV NES. Et c'est comme ça que t'as commencé à raconter en quoi ce jeu est un calvaire. Ou un pur plaisir pour masochiste. Avant de carrément relancer une partie.)

Mais c'est une très bonne idée de faire un topic pour ça, je n'avais encore jamais eu de témoignage aussi précis de la difficulté de ce jeu. Jeuxvidéo.com (et pas qu'eux) passe complètement cet aspect sous silence, c'est scandaleux.
"Les découvertes sont si excitantes! Et il s'agit de l'essence même de la vie!" (Devdan, Fire Emblem Path of Radiance)
(Modérateur)
29838
Rédactrice
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mercredi 3 Janvier 2018 à 12:17
Début du chapitre 2 actualisé. Au programme pauvreté, situations pouet-pouet et gags en tout genre.

Bonne lecture !
Retour en force pour le projet de la Chronique du rétro-gameur !
3650
Mister DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mercredi 3 Janvier 2018 à 13:27
Joli travail Zinzin !!!
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problèmes!
18511
Time Devourer
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mercredi 3 Janvier 2018 à 17:41
c’est un plaisir à lire, en revanche le game play ne me tente pas du tout... pour l’instant, surtout que depuis le début des vacances je suis en plein Mario Odissey + DLC2 de ZBOTW
L'important n'est pas de commencer mais de persévérer
77015
Membre
Dragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mercredi 3 Janvier 2018 à 21:21
Super topic! Par contre le jeu a vraiment l’air très très difficile, surtout avec Kiryl, pardon, Cristo qui est un vrai boulet. Bonne chance pour le chapitre 4, où tu n’auras ni tank ni bourrin.
Si on arrêtait d'obéir à ceux qui nous veulent du mal, il perdraient tout pouvoir.
(Modérateur)
29838
Rédactrice
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Jeudi 4 Janvier 2018 à 00:03
Chapitre 2 enfin bouclé ! Il m'a donné du fil à retordre, celui-là !

Je commence le chapitre 3, je sens que ça va pas être du gâteau... ^^
Retour en force pour le projet de la Chronique du rétro-gameur !
81721
Membre
Dragon Quest Slime
Jeudi 4 Janvier 2018 à 13:59
Super boulot ! Bon, quand on est passionné comme toi par ce jeu, c'est évident :D
"Écoute-moi bien, grosse pétasse, tu vas rire tout de suite de ce calembour SINON JE TE METS UNE TELLE CLAQUE QUE TA PHOTO DE RAYONS X VA RESSEMBLER À UN TAS DE BRANCHES DANS UN SÈCHE-LINGE !!!"
Jeudi 4 Janvier 2018 à 20:55
Avec tout ces rage quit, perso ça aurait fait longtemps que ma manette aurait traversé l'écran.
Boire ou conduire, il faut choisir ! Choisir de boire, c'est bien se conduire ...
(Modérateur)
29838
Rédactrice
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Jeudi 1 Février 2018 à 16:43

Petit topo du moment, ça va bientôt faire 1 mois que je n'ai pas donné suite à cette chronique.

La sauvegarde de mon jeu est partie en vacances dans les méandres il y a un peu plus d'une semaine, très certainement parce qu'elle s'ennuyait ferme. Je me suis donc refarcie les chapitres 1 et 2 au complet (avec tous les ragequits du chapitre 2, je suis morte six fois lol xD mdrr ptdrr rofl... JE VOUS HAIS LES PTERANODONS ET LES BUTTERFLY DRAGONS DE MERDE !!!!).

Pas d'inquiétude, le retard a été rattrapé, la suite du chapitre 3 arrivera bientôt !

Retour en force pour le projet de la Chronique du rétro-gameur !
18511
Time Devourer
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Vendredi 2 Février 2018 à 07:05
Je sens comme une certaine tendance au masochisme dans cette étrange perte de sauvegarde MDR
L'important n'est pas de commencer mais de persévérer
76343
Membre
Dragon Quest Slime
Mercredi 7 Février 2018 à 12:19
Je viens de lire avec tout le retard. Vite la suite ! :)
La saga Dragon Quest > ALL.