[Mythologie] La Légende de l'esprit Rubiss

Vendredi 3 Mai 2019 à 17:02

Déesse créatrice du monde souterrain d'Alefgard, de ses contrées voisines et guide du Bâttiseur Légendaire, Rubiss est un personnage réccurent de l'univers Dragon Quest, et l'un des êtres immortels connus les plus importants de la saga.

Cependant, si Rubiss a dès ses début été connue comme étant la Déesse de la terre, elle n'a pas toujours été associée à cet élément. Pire encore, elle n'a pas toujours été une déesse. Je vous propose aujourd'hui de remonter le temps, de quitter le futur de la trilogie Joker, et d'aller bien des siècles avant la naissance d'Arel et la mise en place de la trilogie Roto ; dans le monde d'Iden, foyé des esprits élémentaux placé entre le monde des hommes et celui des dieux.

(Les sources principales pour ce dossier seront le roman en trois tomes Seirei Rubiss Densetsu, ainsi que son adaptation en manga de sept tomes, mais aussi la page wikia Japonaise dédiée à Rubiss, les pages dédiées à l'Item Story Book, et enfin quelques pages du manga Emblem of Roto. Du fait de la traduction approximative de ces pages, il est possible que certaines informations soient erronées, et si c'est le cas j'en suis désolé. J'espère qu'on aura un jour la possibilité de lire ces manga en Français ou en Anglais un jour ! En attendant, j'espère que vous apprécierez ! :D)  

  • Un monde bien organisé

Iden

Le monde d'Iden a vraisemblablement été créé par le dieu créateur des esprits, Mithra. Peu de choses sont connus concernant cet être sinon qu'il figure au panthéon des dieux des humains. Mithra donna la vie à cinq esprits a qui il confia la responsabilité d'un élément en plus de la maîtrise de la magie. Ces cinq esprits engendrèrent d'autres esprits au fil du temps. D'apparence humaine, les esprits ont vie incroyablement plus longue que les humains. 

Les humains par ailleurs, étaient vus comme une sous-espèce, à l'époque, par les esprits. Faibles, mortels et incapables d'utiliser la magie, ils n'avaient pas reçu la grâce de Mithra, et se contentaient de vivre comme ils pouvaient sur leur monde. 

Au fur et à mesure que le temps passa, les descendants des cinq premiers esprits se séparèrent en différents clans et factions. Mithra confia alors la régence du monde des esprits à cinq clans, les cinq ayant gardé le nom des premiers esprits. Ces Maisonnées sont toutes dirigées par un patriarche ou une matriarche. Le premier enfant sera toujours le successeur, indépendamant de son sexe. Si le chef de la maisonnée ne peut pas avoir d'enfant celà dit, c'est son premier frère ou sa première soeur qui prendra la tête de la Maisonnée, et ainsi de suite.

Les cinq Maisonnées, à l'époque de l'histoire de Rubiss sont : 

5 houses

-La Maisonnée Koridoras est à la famille chargée de la Terre, et ont donc par extension qui possède le pouvoir d'agir sur le monde d'Iden lui-même. Le patriarche, Acanthops Bacoba Koridoras, a pour ambition d'agrandir son armée pour gagner plus de pouvoir sur les autres familles. Acanthops a banni son fils, Intelptus, après que celui-ci soit tombé amoureux d'une humaine. C'est donc son petit-fils, Datnioydes, qui prendra sa succession en tant que chef de famille.

-La Maisonnée Chariktis appartient à la famille chargée du Feu, et peuvent donc générer feu et foudre à leur guise. Rubiss Apist Chariktis et son cousin éloigné Cryptocarion Reganas Chariktis sont parmis les jeunes prodigues de leur génération.

-La Maisonnée Polypterus est celle de la famille chargée de l'Eau. Secrête et mystèrieuse, cette famille semble se tenir loin des autres, et a le contrôle de tous les fleuves et rivières qui parcours Iden.

-La Maisonnée Anubius est la famille chargée des Gemmes et autres matériaux précieux. Mal vue par la pluparts des autres familles à cause de leurs richesse, cette famille est toute partuculièrement détestée par Esmeses, la mère de Rubiss.

-La Maisonnée Otoshincruz enfin, appartient à la famille chargée des Forêts. Vivant recluse au fond des bois, la Maisonnée était gérée par le fils de Miralda, jusqu'à la mort de ce dernier, lors d'un terrible tempête de neige. Depuis, la direction de la famille est revenue à sa mère.

 

  • Dialto Bacoba Koridoras

Deuteragoniste de l'histoire, Dialto aurait pu être le successeur de la Maisonnée Koridoras, si sa mère n'était pas humaine. On ignore comment une mortelle a réussie à venir en Iden, mais Intelptus en tomba éperdument amoureux. Dialto est le premier hybride esprit-humain connu à ce jour, et peut-être même le seul. 

Lorsque sont père fut chassé de sa famille, il partit s'installer vers la vallée près d'un endroit appeler "Riverside". Là vivait des esprits chargé de s'occuper des Ramias, les oiseaux célestes et qui ne se laissaient dompter que très rarement. Dialto, en grandissant là, devint très vite un excellent "dresseur" de Ramia, voyageant bien souvent sur le dos d'une de ces créatures. 

Le frère d'Intelptus venait parfois leur rendre visite, et c'est au cours de l'une d'elle que Dialto rencontra son cousin, Datnioydes. Ce dernnier méprisait, comme tous les esprits, les humains et voyait Dialto d'un mauvais oeil du fait de son héritage génétique bâtard. Cependant, il comprit très vite que la faculté de son cousin à dompter les Ramia était inéstimable. Lorsque le père de Datnioydes mourru et qu'il devint le futur chef de la Maisonnée, il s'autorisa à passer plus de temps chez son cousin. Le père de Dialto prônait la tolérance et l'acceptation des différences, même après le trépas de sa femme. 

Du fait de sa mère humaine, Dialto n'est pas capable de commander à la terre, le rendant inapte -à tout jamais- à devenir un jour chef de la Maisonnée.

  • Rubiss Apist Chariktis

Orpheline de père, sa mère se remaria avec Guamon Semioquis Chariktis (comprendre par là Guamon de la famille Semioquis de la Maisonnée Chariktis) assez tôt. Rubiss a grandit dans ce qu'on pourrait qualifier de famille aristocratique. Palais, femmes de chambres et autres domestiques ont donné à Rubiss une vie calme, mais qui la privait de toute liberté. Présentit à devenir la future chef de la Maisonnée Chariktis, son entourage attendait énormément de chose chez la jeune enfant. 

Son cousin éloigné, Cryptocarion, lui aussi présentit comme potentiel futur chef de la Maisonnée, lui fut finalement promis en mariage, afin d'unir les deux familles les plus influentes maîtrisant le feu. Ce mariage arrangé, curieusement, ne plus pas du tout à Rubiss. 

Rubiss rencontra un jour Dialto, alors qu'elle s'était enfuit pour se promener. Les deux jeunes gens s'entendirent immédiatement, comprenant chacun l'histoire de l'autre. Dialto, qui était un pariah, coupé de ses pouvoirs d'esprit, mais libre comme l'air grâce à sa condition, et Rubiss, conditionnée depuis toujours pour prendre la succession de sa Maisonnée mais privée de la moindre liberté.

Tous continuèrent de se voir à de nombreuses reprises, jusqu'à ce que l'inévitable se produise. Ils tombèrent éperdument amoureux l'un de l'autre. Rubiss, déjà promise, et dont la famille déteste celle de Dialto, finit même par épouser ce dernier en secret. Mais leur union allait déclencher des conséquences dramatiques.

  • La Catastrophe

Il existait sept Orbes en tout sur Iden : cinq d'entre elles représentaient les cinq Maisonnées, et deux autres les temples présent sur Iden. Cependant, l'une de ces Orbes, la noire appartenant à la Maisonnée Koridoras était différente des autres. La particularité de l'Orbe Noire, était que quiconque ferait verser du sang pour l'avoir, ou du sang sur sa surface même, serait corrompu et transformer par le mal. Et de surcroit, c'est cette Orbe qui permettait à Iden de flotter dans les aires.

Appartenant au chef de la famille, à l'époque le cousin de Dialto, c'est ce dernier qu'elle trouva refuge, ce qui rendit Datnioydes fou de jalousie. 

S'il tolérait Dialto comme un membre de sa famille, malgré sa mère humaine, il avait grandis avec la certitude que la Maisonnée et l'Orbe qui allait avec lui était destinée. Se voir refuser son héritage, au profit d'un métisse, tout cousin qu'il fut, lui était un affront odieux. L'ensemble de ces sentiments firent que Datnioydes finit par se battre contre Dialto. 

Les deux jeunes hommes se battirent férocement, jusqu'à ce Datnioydes plante son épée en plein coeur de Dialto. Et c'est là que tout tourna de mal en pis. Datnioydes avait fait couler le sang sur l'Orbe pour l'acquérir, en plus de l'avoir de l'avoir brisé. 

Alors que son cousin se tordait de douleur à cause de sa transformation, Dialto se releva. L'Orbe avait "péri" à sa place. Il bondit sur ses jambes, et s'enfuit, s'achant ce qui allait arriver maintenant que l'Orbe n'était plus. Il partit vers sa vallée, et appela un Ramia à venir à lui. Il sauta sur son dos et fonça retrouver Rubiss, sa femme, qui partit en emmenant avec elle sa dragonne de compagnie.

Rubiss avait récupérer les six orbes restantes et utilisa leurs pouvoirs pour devenir une déesse, dans le but d'essayer d'empêcher la chûte d'Iden... Sans succès.

Du sol, les humains d'alors ne virent rien d'autre que l'équialent d'un continent tomber du ciel. Iden s'effondra, et le monde des esprits finit par ne faire plus qu'un avec celui des hommes. Cet événements ne passa pas innaperçu aux yeux des Dieux, qui s'intéressèrent de plus près aux humains. Ces derniers avaient beaucoup évolués depuis leurs créations, et semblait désormais dignes d'intérêt.

Rubiss et Dialto décidèrent de vivre sur le monde des hommes, ce dernier en profita pour renouer avec son côté humain, il en profita pour donner son prénom d'humain à Rubiss. Dialto était le nom que son père lui avait donné, mais sa mère, elle, avait opté pour Roto.

  • Un nouveau commencement

Rubiss et Dialto, désormais connu comme Roto auprès des autres Hommes, continuèrent leur vie de couple pendant de longues années. N'ayant plus besoin des Orbes, Rubiss les confia à des gens de confiance un peu partout sur le monde, afin que personne n'abuse de leur pouvoir. Dialto, lui devint un héros, partout sur le monde.

La destruction du monde des esprits avait causé la mort vraisemblable de tous les leurs. Mais si Rubiss n'en souffrait pas physiquement grâce à sa divinité acquise grâce aux Orbes, Dialto, lui, en souffrit beaucoup. Son côté esprit était en perdition, et son côté humain n'était pas éternel. 

Pour ne rien améliorer, Dialto sentait quelque part, que l'Orbe Noire avait permis à son cousin de rester en vie. La corruption par le Mal l'avait changé en quelque chose d'autre qu'un esprit. 

De leur côté les dieux, et notamment Gaia, commençèrent à imiter Rubiss, et s'investirent plus dans les relations humaines. Ayant observer les qualités de forgeron du peuple du continent Mu, il leur apporta de l'Orichalque, le métal des dieux, et la chaleur nécessaire pour travailler ce métal, avec pour consigne d'utiliser les armes forgées pour faire régner la paix. 

Les siècles passèrent, et après une longue période pendant laquelle les dieux s'étaient à nouveaux lassés des Hommes, le peuple de Mu rompit la promesse, et décida d'utiliser sa technologie pour asservir le reste du monde. C'est également à cette même période que le frère du Tao Ra Mu contacta un démon rongé par le mal, et lui fournit un corps immortel. 

Le dieu suprême Mithra observa tout le remu ménage causé par les mortels, et décida de punir les responsables : il condamna le continent à sombrer dans les eaux, en punition pour avoir sombrer dans le désir et le déclin. Rubiss y vit là la possibilité d'agir. Elle pria Mithra de lui permettre de sauver les quelques habitants qui le méritaient.

Mithra consentit, et Rubiss donna un teste aux rescapés : ils devaient réussir à créer les meilleurs équipements jamais conçu à partir de l'Orichalque, afin de pouvoir rejoindre un monde vierge que Rubiss venait de créer.

Donnant tout ce qu'ils avaient pour sauver une partie de leur peuple, les quelques forgerons se mirent au travail et donnèrent une épée, un bouclier et une armure à Rubiss qui, satisfaite du travail permit à ceux qui avait la foi de se réincarner dans le nouveau monde : Alefgard.

Par la suite, Rubiss se concentra principalement à veiller sur sa création, laissant Mithra et les autres dieux s'occuper, s'ils le voulaient, du monde supérieur, renommé depuis longtemps en l'honneur de son défunt mari. La dragonne de Rubiss, désormais adulte, resta à la surface pour veiller à ce que la paix règne et demeure...

"One day, I shall come back. Yes, I shall come back. Until then, there must be no regrets, no tears, no anxieties. Just go forward in all your beliefs, and prove to me that I am not mistaken in mine."
40334
Mister DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Samedi 4 Mai 2019 à 00:56

Je connais Rubiss que via DQ Builders. Sur ce jeu c'est un personnage (une entité ?) très mystérieuse, donc c'est cool d'en apprendre plus sur elle smiley

C'est un excellent topic. C'est complet et bien écrit : un plaisir à lire. Good job yes !

Let me sing you a song, and let's sing along
Samedi 4 Mai 2019 à 01:59

Merci pour ce commentaire, ça fait plaisir à entendre ! :D

"One day, I shall come back. Yes, I shall come back. Until then, there must be no regrets, no tears, no anxieties. Just go forward in all your beliefs, and prove to me that I am not mistaken in mine."
86705
Membre
Dragon Quest Slime
Samedi 4 Mai 2019 à 15:26

Au moins, on sait comment elle est arrivée dans DQI, II et III (et l'origine du nom Roto), mais j'ai une question : Qu'est ce qu'elle fait dans DQVI ? Dans tout les cas, super article, comme toujours !

Une signature... Une signature... Mais vous me gonflez, avec vos signatures ! J'ai aucune idée de quoi mettre dedans...
Samedi 4 Mai 2019 à 17:44

Pour ça j'ai une théorie, en lien avec DQXI ^^

Mais Gari veut que j'attende la sortie de DQXI S pour faire un dossier dessus

"One day, I shall come back. Yes, I shall come back. Until then, there must be no regrets, no tears, no anxieties. Just go forward in all your beliefs, and prove to me that I am not mistaken in mine."
86705
Membre
Dragon Quest Slime
Samedi 4 Mai 2019 à 18:39

Il vaut mieux, en effet.

Une signature... Une signature... Mais vous me gonflez, avec vos signatures ! J'ai aucune idée de quoi mettre dedans...